Nous offrons un panel de plus de 900 formations catalogue à suivre sous des formats très divers

Ou

Vous êtes responsable de formation d'une entreprise et vous recherchez une formation pour vos collaborateurs ou vous souhaitez créer un diplôme pour une équipe

Vous êtes responsable de formation, DRH, manager ou dirigeant d'une entreprise et vous recherchez à construire un plan de formations pour tout ou partie de vos collaborateurs

Prévenir l’épuisement professionnel et retrouver son potentiel créatif au travail

Nouveau !

Stage inter établissements. Pour l'agrément DPC : nous consulter

21 heures
1270 €

Repas de midi pris en charge par les organisateurs.

Stage intra : nous consulter

Dates de formation

Référence IWZ18-0252A :
du 03/12/2018 au 05/12/2018

Référence IWZ18-0252B :
du 27/05/2019 au 29/05/2019

Lieu de la formation

Université de Strasbourg - Service Formation Continue

21 Rue du Maréchal Lefebvre,
67100 Strasbourg
France

Renseignements & inscriptions

Isabelle WINTZ

21 Rue du Maréchal Lefebvre 67100 Strasbourg, France
03 68 85 49 75

Sauf le vendredi

03 68 85 49 29
i.wintz@unistra.fr

Compétences à l'issue de la formation

  • Identifier les causes de stress dans son environnement professionnel.
  • Mieux connaître ses ressources pour faire face aux situations éprouvantes
  • Réduire l’impact du stress dans sa vie professionnelle.
  • Améliorer sa qualité de vie au travail.

Personnes concernées

Toutes les personnes qui, dans l’exercice de leur activité professionnelle, peuvent être amenées à connaître des situations d’épuisement professionnel.

Programme

1. Approche psycho-corporelle :

– Développement de la capacité de chacun à faire l’expérience de l’instant présent, en pleine conscience de ses ressources dans la vie quotidienne, au travers d’une exploration progressive d’exercices psycho-corporels

– Apprentissage de capacités de récupération après des expériences stressantes

– Apprentissage de capacités de concentration et développement de l’attention

2. Approche psychosociale :

– Le fonctionnement psychique de l’individu dans le cadre du syndrome d’épuisement professionnel : Définition, causes, signes précurseurs

– La restauration de l’estime de soi

– Le rôle et l’impact des émotions positives et négatives

– Principes de communication non-violente

3. Approche neurobiologiste :

– Distinction entre « situation de stress » et « syndrome d’épuisement professionnel »

– Bases neurobiologiques et neuroendocriniennes du stress et du syndrome d’épuisement professionnel.

– Rôle de la génétique et de l’épigénétique

– Neuroplasticité : retour possible vers un nouvel équilibre neurobiologique

4. Interrelations entre les approches personnelle, collective et professionnelle :

– Qualité de vie au travail : Analyse des situations vécues comme problématiques par les participants (gestion du temps, normes, qualité, communication, interfaces, management)

– S’appuyer sur ses forces : Mécanismes et conditions qui permettent aux individus, aux communautés, et à la société de s’épanouir

– Les ressources humaines vitales dans l’exercice de ses fonctions : Présence, cohérence, influence, créativité, initiative, orientation reconnaissante, bienveillance …

Méthodes pédagogiques

La formation comporte deux étapes : l’analyse des pratiques et la mise à jour des connaissances.

Apports informatifs et théoriques ; Echanges interactifs ; Analyse de situations ; Exercices pratiques ; Partages d’expériences.

Deux  journées de suivi pourront être organisées sur demande.

Responsable scientifique

Mme Brigitte PAGNANI, Maître de conférences en Sciences de l’Education – LISEC, Université de Strasbourg.

Animation

Marie-C. FRUHINSHOLZ – Consultante formatrice, spécialiste en qualité de vie et santé au travail, responsable pédagogique de ce programme ; Juliette SOLTI-BORTMANN – psychologue, Docteur en sciences sociales ; Sarah  SCHIMCHOWITSCH  – chercheur CNRS, Docteur en neurosciences et en psychologie cognitive et positive ;  Gabrielle RUDOLF – Docteur en neurobiologie et en pharmacologie. Et avec  la  participation de : Jean-Gérard BLOCH – rhumatologue, Docteur en médecine ; Marie-Pierre DOUCHET – cardiologue , Ghislaine FAUDY-BERETZ – médecin.

Nature et sanction de la formation

Cette formation constitue une action d’adaptation et de développement des compétences.

Elle donne lieu à la délivrance d’une attestation de participation.

Une évaluation en fin de formation permet de mesurer la satisfaction des stagiaires ainsi que l’atteinte des objectifs de formation (connaissances, compétences, adhésion, confiance) selon les niveaux 1 et 2 du modèle d’évaluation de l’efficacité des formations Kirkpatrick.

Formations favorites Vous souhaitez être rappelé(e) ?