La thérapie familiale, un modèle original de psychothérapie qui se pratique en famille

22 février 2022

Plutôt que de recevoir un patient seul, comme le veut la tradition en psychiatrie et en psychothérapie, le thérapeute l’accueille avec ses proches (conjoint(e), parents, enfants, frères et sœurs, amis…). En impliquant la famille, le thérapeute active les ressources affectives qui entourent le patient et aide celui-ci à évoluer au sein même de son environnement relationnel.

La thérapie familiale vise un changement positif auquel participent aussi bien le patient que ses proches, c’est-à-dire les personnes qui sont les plus importantes dans sa vie. Pour ce faire, le thérapeute utilise une palette de techniques qui stimulent et facilitent la communication dans la famille. Ces techniques nécessitent une formation spécifique.

L’efficacité de la thérapie familiale a été démontrée par de nombreuses études empiriques, pour des troubles émergeant aussi bien chez des enfants et des adolescents que chez des adultes : troubles du comportement alimentaire, troubles de l’humeur (troubles bipolaires, notamment), troubles obsessionnels compulsifs, addictions, schizophrénie, phobie sociale, troubles du comportement, troubles de l’attention, etc.. En France et depuis une quinzaine d’années, plusieurs instances scientifiques, dont l’INSERM, ont reconnu et valorisé les résultats obtenus par la thérapie familiale. Plus largement, la thérapie familiale peut-être indiquée pour toute difficulté relationnelle : conflits, problèmes de communication, éloignement affectif…

L’intérêt pour la thérapie familiale est grandissant ; il s’observe aussi bien chez les familles (qui demandent de plus en plus à participer aux prises en charge) que chez les personnels encadrants des institutions (qui perçoivent et évaluent la nécessité d’impliquer les proches dans le soin). Les psychiatres et les psychologues manifestent un attrait de plus en plus important pour cette approche. Pourtant, la thérapie familiale reste encore aujourd’hui peu enseignée dans les universités françaises.

Pour toutes ces raisons, Pr Carment Schröder, Pr Fabrice Berna et moi ont proposé au Service de Formation Continue de mettre en place un Diplôme d’Université de Thérapie Familiale sur deux ans. Il s’agit de la première formation proposée en France qui soit à la fois de haut niveau académique et destinée spécifiquement aux psychiatres et aux psychologues. Ce diplôme constitue ainsi une formation de niveau très spécialisé permettant à des professionnels de développer cette méthode dans leur pratique ou de candidater à des postes pour lesquels cette compétence est requise. L’équipe pédagogique rassemble des formateurs français et étrangers reconnus pour leurs compétences dans des approches et des applications spécifiques de la thérapie familiale.  

Sébastien Dupont, Coordinateur pédagogique, docteur en psychologie, thérapeute familial et chercheur associé à l’Université de Strasbourg