Une formation web à distance

17 mars 2021

Un nouveau Diplôme d’Université de développeur web

Les technologies de développement web évoluent très vite, et c’est pourquoi, le diplôme d’université se devait, lui aussi, d’harmoniser ses contenus avec les besoins d’aujourd’hui, notamment en termes de design responsive, à savoir, adaptable à toutes dimensions d’écran, des plus grands tel un support de type desktop, aux plus petits pour s’adapter automatiquement et rapidement aux formats des smartphones et tablettes.

Le langage Javascript est aujourd’hui omniprésent dans le développement web, pour faciliter l’ergonomie et l’usage d’une application web. Les langages HTML et Javascript sont abordés de façon plus coordonnée.

Enfin, aujourd’hui, on ne parle plus d’un site web, mais bien d’une application web, responsive, pour un usage sur support mobile de plus en plus fréquent, on développe alors en pensant mobile first.

Une formation de webmaster, à distance

Actuellement, la plupart des formations de développeur web se déroulent en présentiel, rares sont les formations à distance. Certes, les MOOC sont nombreux, mais le taux de réussite est extrêmement faible, on observe plutôt des taux énormes d’abandon et de décrochage. Notre formation à distance repose sur un accompagnement des apprenants dans leur apprentissage, ce qui permet de garantir des taux de réussite supérieurs à 90%.

Le Service de Formation Continue dispose de toute l’expertise en matière d’enseignement à distance, et ce depuis de nombreuses années. Une plate-forme DigitalUni permet la mise à disposition de ressources pédagogiques en lignes (supports de cours, vidéo-cours, …), de s’assurer du suivi des apprenants, et de valider leurs activités d’apprentissage à partir des ressources consultées, des travaux réalisés et déposés, des QCM auxquels ils ont répondu, etc… (faisceau de preuves d’activité).  Les réunions synchrones, entre l’enseignant et les apprenants se font via une classe virtuelle : Classilio de Via[1]. Cette classe virtuelle permet l’audioconférence, le partage d’écran entre l’enseignant et les apprenants, l’enregistrement des réunions, … . L’usage du Tablet PC avec stylet permet alors de rédiger son cours face aux apprenants (partage d’écran), d’exposer les concepts, de faire des schémas, de mettre en valeur les contenus par un choix de couleurs, soulignage, etc… de réaliser des captures d’écran du code et du rendu dans un navigateur web, … Finalement, la classe virtuelle[2]se déroule comme une séance de cours en présentiel, mais tout en restant chez soi !

Un autre aspect très fort de l’apprentissage à distance est le travail collaboratif, lors d’une situation problème (ou étude de cas). Les apprenants travaillent en équipe, sous la supervision de l’enseignant tuteur, ils mettent en commun leurs savoirs, et progressent des connaissances des autres membres de l’équipe. Le but étant de comprendre un problème, de le documenter, de proposer une solution, puis de la mettre en oeuvre.

Le développeur Full-Stack : des compétences recherchées

Le profil de développeur full-stack reste très recherché par les entreprises et les startups, qui n’ont pas toujours les moyens de recruter un développeur front-end (pour l’intégration graphique), un développeur back-end (pour le développement en relation avec une base de données), un chef de projet, etc… Ce profil full-stack englobe toutes les compétences pour mener à bien un projet web.

En termes de prévision sur le marché du travail, 220 000 emplois sont attendus dans ce secteur d’ici 2022[3].

Enfin, ce diplôme d’université reste un tremplin pour accéder à la licence professionnelle de Développement Web, Communication et Apprentissages[4](LP DWCA). Chaque année, quelques apprenants s’inscrivent en licence professionnelle, et valorisent ainsi leur parcours de formation par un diplôme d’état.

Pour aller plus loin

Développeur Full-Stack: qui possèdent de multiples compétences, dont front-end, back-end, expérience utilisateur, ergonomie, graphique, conduite de projet, référencement, …

Développeur Front-End: Conception d’une application web en langages HTML5, CSS3 et Javascript, à savoir développer un site internet ergonomique, accessible et interactif, en respectant les standards et normes du W3C, en mode responsive, qui s’adapte notamment aux supports mobiles. Le développement répond au cahier des charges du projet, intègre la maquette graphique et est optimisé pour un référencement naturel (SEO).

Développeur Back-End: c’est le cœur de l’application web. Il repose notamment sur le codage de l’application web (ici le langage dit dynamique PHP), l’utilisation d’une base de données pour stocker les données et les manipuler (enregistrement, lecture), la configuration du back-office d’un système de gestion de contenus (CMS), et l’hébergement sur un serveur, d’abord en local (phase de développement) puis distant (phase de production).

Intégrateur web: Programmer et assembler les pages d’une application web en langages HTML5 et CSS3, depuis une maquette graphique (généralement sous Photoshop), en incluant une interactivité Javascript pour améliorer l’expérience utilisateur (ergonomie et utilisabilité).

Formation à distance: Dispositif d’apprentissage organisé autour de la classe virtuelle pour les réunions synchrones, et du travail collaboratif, par équipe, dans le cadre de Situations Problèmes (études de cas), et qui permet à l’apprenant de choisir son rythme de travail asynchrone.

[2]Extrait d’une classe virtuelle avec partage d’écran et usage du Tablet PC et stylet : http://bit.ly/2PUhRuU

Eric Christoffel , Maître de conférences, Université de Strasbourg.