Barbara Sommer, stagiaire de la formation « Assistant(e) de soins en gérontologie » (ASG)

Qui êtes-vous ?

Je m’appelle SOMMER Barbara, j’ai 50 ans et je suis aide-soignante depuis 30 ans. Après avoir passé 20 ans aux HUS, je me suis dirigée vers le SSIAD (Service de Soins Infirmiers à Domicile).

Actuellement, je réalise la formation ASG (Assistante en Soin et Gérontologie).

Qu’est-ce qui vous a conduit à choisir cette formation ?

Cette formation a été proposée par le SSIAD mais j’ai hésité par crainte de devoir « retourner sur les bancs de l’école », de devoir rédiger un mémoire et de passer un écrit. Mais le retour positif de mes collègues a attisé ma curiosité et m’a donné envie de m’inscrire. Le contenu de la formation me paraissait complet et intéressant pour moi étant amenée à me rendre à domicile, à m’occuper de plus en plus de patients Alzheimer ou ayant des troubles apparentés.

Qu’avez-vous le plus apprécié ?

Ce que j’ai le plus apprécié c’est de faire toutes ses rencontres humaines aux profils différents. J’ai beaucoup aimé le dynamisme de notre formatrice et des différents intervenants ainsi que la qualité de leurs enseignements. Ils nous ont partagé leur passion et leur savoir-faire. Cette formation est également basée sur le partage de nos expériences ce qui la rend « moins  » scolaire. 

Que vous a apporté le fait d’être dans ce processus de formation ?

Cette formation m’a permis de compléter et d’enrichir mes connaissances sur la maladie d’Alzheimer, de mieux la comprendre, pour mieux l’appréhender, d’avancer plus sereinement avec de nouveaux outils me permettant de mieux communiquer avec les patients et de pouvoir donner des conseils aux aidants.

Par ailleurs, elle m’a permis de partager mon expérience aux jeunes générations et futurs soignants. A travers cette formation, j’ai pu sortir de ma zone de confort et me remettre en question. Cette formation a rajouté une corde à mon arc et m’a ouvert de nouvelles portes vers d’autres horizons. 

Pour conclure, le mot de la fin ?

Pour toutes les personnes qui n’osent pas franchir le pas je leur dirai : n’hésitez plus et foncez ! Vous en sortirez que grandi.