Jennifer ILG, Psychologue et Chercheure associée au LISEC et Céline CLÉMENT, Professeure en Psychologie et sciences de l’éducation à l’Université de Strasbourg.

Jennifer ILG, animatrice et Céline Clément responsable scientifique de la formation Former les professionnels au programme parental  » l’ABC des enfants ayant un trouble du spectre de l’autisme : des parents en action ! « 

Pouvez-vous vous présenter ?

Jennifer ILG : J’ai une formation de psychologie du développement et une formation en thérapie cognitive et comportementale.

Suite à mon Master, je souhaitais faire un doctorat. Dans ce cadre, j’ai contacté Céline Clément car ses travaux de recherches m’intéressaient beaucoup. En effet, j’ai eu l’occasion de travailler au cours d’un stage avec des jeunes ayant un trouble de l’autisme.

C’est au cours de ce stage que j’ai pu apercevoir les besoins d’accompagnement des familles. Avec Céline Clément et d’autres collègues cliniciens nous avons eu l’idée du programme ABC. J’ai donc réalisé un doctorat axé sur ce projet.

J’aime beaucoup la pratique clinique à la recherche. J’ai pu travailler dans diverses institutions qui accompagnent des personnes ayant des troubles de l’autisme pour arriver aujourd’hui sur un autre projet de recherche qui est aussi similaire avec le développement d’un dispositif pour accompagner les familles mais qui cette fois-ci s’adresse aux adolescents qui ont un trouble de l’autisme.

Céline Clément : J’ai réalisé un doctorat à l’Université de Lille 3 ensuite. J’ai été nommée à Strasbourg Maître de conférences à la faculté de psychologie et je suis désormais professeure à l’INSPÉ. J’ai complété ma formation de psychologue par un DIU de Thérapie Cognitive et Comportementale. Depuis 15 ans, je travaille sur l’adaptation et le développement de dispositifs de formation pour les parents dont les enfants ont des troubles du neuro-développement. Le programme ABC en fait partie.

Pourquoi avoir créé cette formation, dans quel contexte ?

Dans le cadre du développement du programme l’ABC des TSA qui est un programme parental à destination des parents de jeunes enfants âgés jusqu’à 8 ans présentant un trouble du spectre de l’autisme associé à un retard de développement, nous avons créé cette formation en adéquation avec les recommandations internationales de bonnes pratiques. Ceci afin d’assurer la transmission d’un guide permettant de mettre en place le programme d’une manière fidèle à ce qui a été pensé initialement.

En effet, avoir uniquement un manuel avec le programme n’est pas suffisant pour que les professionnels puissent l’implanter correctement dans leur structure et le transmettre aux parents.

C’est pourquoi, à travers cette formation, nous souhaitons promouvoir l’expérience que nous avons acquise de développement d’implantation pour soutenir à la fois les professionnels et les familles. Au fil des années, afin de répondre aux mieux aux besoins des professionnels, la formation a évolué.

Au terme du doctorat de Jennifer Ilg, il faut souligner que nous avons noué une étroite collaboration avec l’Institut Universitaire en Déficience intellectuelle – Trouble du spectre de l’autisme à Trois Rivières au Québec.

A qui s’adresse-t-elle ?

La formation s’adresse à tous les professionnels qui accompagnent les familles qui ont un jeune enfant avec des troubles du spectre de l’autisme : psychologues, éducateurs, psychiatres, qui vont avoir besoin de cet outil au sein de leur service.

Quel en est le contenu ? Quels sont les points forts ?

Concernant la formation, nous avons deux sessions de formations par an en inter : une à distance et une autre en présentiel. Nous proposons aussi des formations en intra qui peuvent être réalisées au cours de l’année.

A propos des contenus, nous transmettons aux professionnels les fondamentaux du programme : sur quels fondements le programme s’appuie ? Comment a-t-il été développé ? Quels sont les évaluations, les bénéfices ainsi que la manière de transmettre celui-ci ?

A travers cette formation, nous voyons ensemble chacun des ateliers présentés dans le programme. Chaque professionnel peut ainsi s’exercer à une animation et à l’utilisation de certains supports. Nous avons également un temps de réflexion sur l’implantation du dispositif qui nécessite certains aménagements pour pouvoir le proposer aux familles.

Lorsque la formation se déroule en intra, nous insistons pour que les cadres de santé puissent être présents sur un temps, afin qu’ils aient une idée claire du programme.

Une phrase pour convaincre ?

Ce sont les parents qui en parlent le mieux !