La prise en charge globale du pied diabétique : les enjeux 

6 mai 2022

Le Pied diabétique : un problème majeur de santé publique

Les plaies du pied chez le diabétique représentent une des complications majeures de la maladie. L’existence d’une plaie du pied représente un tournant dans l’évolution de la maladie puisque ces patients ont un taux de mortalité multiplié d’un facteur 2,4 par rapport à un diabétique sans plaie. Le risque d’amputation est 8 fois plus important chez le diabétique. Le diabète est responsable actuellement de 8 000 amputations par an. 

Une prise en charge multidisciplinaire indispensable et efficace 

La prise en charge pluridisciplinaire du pied diabétique est indispensable pour assurer les bases du traitement des plaies des pieds : les soins locaux pour l’application du pansement adapté et le débridement de la plaie, la mise en décharge, l’équilibration du diabète, l’évaluation de l’artériopathie en vue d’une éventuelle revascularisation, l’évaluation de la dénutrition et enfin le traitement anti-infectieux. Cette prise en charge multidisciplinaire a montré son efficacité par la réduction du nombre d’amputations et de récidives des plaies. Elle nécessite l’implication des infirmières, des pédicures-podologues, des podo-orthésistes, du médecin traitant, du diabétologue, des médecins et chirurgiens vasculaires, des médecins de médecine physique réadaptative et des infectiologues.

Les principaux facteurs de risque de survenue d’une plaie du pied chez le patient diabétique sont la neuropathie, la déformation des pieds et l’atteinte vasculaire. Les données épidémiologiques rapportent qu’un patient diabétique sur deux présente des facteurs de risque de plaie permettant ainsi d’identifier les populations à haut risque et de mettre en place des mesures de prévention.

Une formation ouverte à tous les soignants impliqués dans le suivi des diabétiques ayant des plaies des pieds, à l’image de sa prise en charge 

Le DU de prise en charge globale du pied diabétique est ouvert à tous ces professionnels de santé permettant d’accéder à une formation commune : IDE, médecin, podologue, podo-orthésiste, diététicienne. Elle permet également de favoriser les échanges autour de la problématique du pied diabétique de la même façon que ces professionnels seront amenés à le faire dans des situations de l’activité professionnelle quotidienne.

Une formation pratique privilégiée à l’hôpital et à travers des ateliers de mise en situation 

La prise en charge des plaies du pied chez le diabétique requière la connaissance des bases physiopathologiques des plaies mais surtout une expérience professionnelle spécialisée. Elle nécessite également la compréhension de la place de chacun des acteurs de soins autour de la plaie du pied diabétique. Dans ce contexte, plus d’une semaine de cette formation sera dédiée à des stages dans les structures hospitalières de diabétologie, de chirurgie septique, de médecine physique et réadaptative ainsi que de médecine vasculaire. Les ateliers pratiques en présence d’infirmières libérales, de diabétologie et des équipes d’éducation thérapeutique permettront une immersion complète complémentaire des données plus fondamentales et indispensables à la prise en charge des plaies du pied chez le patient diabétique. Les participants à cette formation accompagneront au quotidien les équipes pluri-professionnelles en pratique dans les différentes structures pour une immersion dans la pluri professionnalité.